RÉCIFS DE LA MER ROUGE

RÉCIFS DE LA MER ROUGE

Entre tombants et récifs, épaves et plateaux coralliens, que vous soyez plongeur confirmé ou débutant désirant effectuer une initiation ou une formation à la plongée sous-marine, les richesses de la Mer Rouge ne pourront que vous émerveiller.

Shaab Saiman

Shaab-Saiman En Arabe, Saiman est le nom d’un oiseau (tourterelle). Superbe récif, Shaab Saiman est situé au Nord de la pointe de la baie de Safaga et au Nord du Cap de Ras Abu Soma. Il s’agit d’un des plus beaux jardins coralliens qu’il nous soit donné de connaître dans la baie de Safaga. Delimité au nord par une jolie passe de sable contre le front récifal, il descend en pente douce jusqu’à 30 mètres avant de plonger en escalier vers les grandes profondeurs ! Vous pourrez notamment y rencontrer deux requins de récif (Triaenodon obesus) résidants, des raies aigle, tortues imbriquées et tortues vertes, banc de baracudas, napoléons, carangues géantes, une colonie de balistes à nageoires jaunes, de gros mérous, des maquereaux… sans oublier les habitants du dessus du récif que sont les vivaneaux, les pagres, les rougets, les diagrammes mouchetés, les poissons cochers, papillons et autres.

Tobia Arba

Tobia-Arba Tobia Arba, aussi appelé « Les 7 piliers », est un ensemble de blocs reposant sur un fond de 12 mètres jusqu’à la surface et disposés d’Est en Ouest sur 4 rangées. Cette plongée est idéale pour la plongée de nuit. La patate 1: Au sud de celle-ci, une petite grotte dans 10 mètres d’eau où les rascasses se plaisent à venir dormir durant la journée. Au pied de la patate, des poissons scorpions qui se fondent dans le récif. Et au sommet, dans 6 mètres d’eau, la plus grosse murène javanaise de Safaga recroquevillée dans son trou !!! La patate 2: It is distinguished from others by the hill that draws on its south side. On the wall, many Firefish, Fish Emperor Angel fish at the foot of some reef octopus. Do not miss a small cave at the depth of 6 m lined with soft corals and Glass Fish! La patate 3: Au pied de celle-ci, aiment se cacher les poissons crocodiles. Ouvrez l’oeil car sur la face Nord Est, vous trouverez une petite voûte située près du sol, idéale pour abriter les ptérois, poissons-anges ou vivaneaux chiens-rouges. La patate 4: En chemin petit coup d’oeil au sol, pour débusquer les turbos camouflés dans le sable, pastenagues et poissons clowns. Cette patate est subdivisée en deux colonnes dans 9 mètres d’eau. Autour de celles-ci, la vigilance est de mise pour découvrir poissons pierres et scorpions ! Les syngnates quant à elles parcourent la paroi tandis qu’au sommet, de multiples alcyonaires viennent colorer le pilier. La patate 5: Cette patate est également subdivisée en deux colonnes. La encore, ne pas manquer les poissons scorpions et les petites murènes tatouées. Ne pas oublier de jeter un oeil dans le bleu, il n’est pas improbable de rencontrer un beau napoléon faisant sa promenade du dimanche !!!

Tobia Hamra

Tobia-Hamra Deux zones d’amarrages pour plonger différemment sur ce site protégé situé au nord de la baie de Safaga. Au Nord : Sous le bateau, un jardin de corail baigné de soleil débute à 3 m de profondeur. Votre plongée se déroulera le long des passes de sable sur un récif en pente douce n’excédant pas les 16 M où les prorits et les acroporas imbriqués les uns dans les autres abritent une faune très riche constituée notamment de nombreux bénitiers, papillons et anges colorés, flutes, tétrodons et diodons, bans de carangues, de rougets jaunes, de vivanneaux, de pagres à deux bandes croisés … Au Sud : Une pente plus raide avec fond sableux et patates de corail qui vous emmèneront rapidement à 30m. Dans la zone des 20-25m, à l’est de l’amarrage, vous pourrez observer un ban de labres à 8 bandes très colorés. L’intérêt de ce site toutefois n’est pas ce tombant mais bien le jardin de coraux durs que vous trouverez en remontant vers le nord, récif main gauche. Ici, une zone fort poissonneuse et baignée de soleil vous attend. Un conseil pour le retour au bateau si la visibilité n’est pas très bonne : le point d’amarrage sud est fixé au fond vers -16m, un peu en retrait du récif. Cherchez-le lorsque vous êtes revenus dans la zone sableuse.

Tobia Soraya

Tobia-Soraya En bordure de la baie de Safaga, Tobia Soraya est un récif constitué d’une enfilade de massifs et de piliers coralliens. Sur le fond de sable, dans la zone des 12-15 mètres, vous pourrez découvrir les traditionnelles raies pastenagues à taches bleues cachées sous les tables d’acropora. Parci par là, quelques patates hébergent poissons clowns et anémones, papillons, anges, tétrodons, poissons crocodile, rascasses… Mais l’intérêt principal du site est ailleurs : tunnels et autres passages à faible profondeur vous permettent de passer d’un côté à l’autre du récif et de jouer ainsi avec la topographie unique de ce site. Dans la zone des 8 mètres, vous profiterez des jeux de lumière qui illuminent les passages et mettent en valeur les couleurs du corail. Vous croiserez des bancs d’anthias, de carangues, de cochers, de rougets jaunes… et probablement quelques calamars en surface si vous pensez à lever les yeux de temps en temps.

Gamul Soraya

Gamul-Soraya Ce site fort poissonneux est constitué d’un récif principal et de plusieurs piliers coralliens. Vous pourrez y chercher les poulpes cachés dans les failles, observer les raies pastenagues à taches bleues s’enfouillissant dans le sable, les perroquets et les poissons scorpion. Sur les piliers et le récif principal, une autre faune : des nuées d’anthias, bancs de rougets jaunes, gaterins mouchetés, cochers, papillons. En levant les yeux vers la surface vous aurez peut être la chance de voir passer un banc de barracudas. Dans le bleu, souvent de bonnes surprises, il n’est pas rare d’observer du thon et de la raie aigle, ou une tortue de passage.

Panorama Reef

Panorama-Reef Panorama Reef se distingue par ses tombants vertigineux ainsi que ses plateaux Nord et Sud. Le plateau Nord : Un largage face à la balise Nord et le long du plateau se trouvant à une profondeur de 25 mètres et vous voici à dériver en apesanteur au-dessus de magnifiques gorgones et de belles tables d’acropora. Gardez un oeil dans le bleu : carangues, thons, barracudas sont très souvent présents. Vous aurez également probablement plaisir à croiser le « concierge » de Panorama, un napoléon de taille respectable et très curieux qui ne peut s’empêcher de venir se mêler aux plongeurs ! Le plateau Sud : Généralement pratiquée d’un départ du bateau, cette plongée vous emmène du mouillage sud-ouest vers la pointe extrême Sud du plateau. A 27 mètres, une faille dans la roche abrite de très jolies gorgones géantes ainsi qu’une colonie de poissons de verre. Sur le plateau vivent des raies pastenagues à points bleus, des rascasses volantes, des murènes javanaises & balistes de toutes espèces. N’oubliez surtout pas de jeter un coup d’oeil dans le bleu car tout est possible sur ce site ! Au retour vers le bateau, les yeux affûtés dénicheront à coup sûr quelques poissons pierre. Si vous les manquez, vous pourrez vous consoler au palier de sécurité en observant la fameuse nurserie de poissons clown installée dans « Anemone City ».

Middle Reef

Middle-Reef Deux superbes plongées dérivantes à faire sur les versants Est et Ouest de ce récif !!! Ici, de magnifiques tombants et plateaux très riches en coraux durs et alcyonnaires. De belles rencontres parfois au rendez-vous : bancs de barracudas juvéniles et adultes, bancs de carangues, tortues, requins, raies aigle. Dérivante EST-SUD : Le côté Est se caractérise par un tombant de toute beauté surplombé d’un exceptionnel jardin corallien baigné de soleil. Sur la pointe Sud, le spectacle change petit à petit : vous passerez d’un jardin de corail à un fabuleux labyrinthe lunaire composé de patates de corail, de failles et de petites grottes. Dérive NORD-OUEST : Le Nord propose également un tombant à couper le soufle et un jardin de corail très étendu sur lequel sont posés des rochers recouverts de corail, de gorgones et d’alcyonnaires. Côté ouest, un très joli plateau en pente douce où les zones sableuses sont richement agrémentées de petits récifs, de patates de corail et de poissons de récif. Vous remarquerez qu’une de ces patates est percée de part en part et qu’une colonie de GlaasFish s’y est installée. Un champ d’alcyonnaires blancs attire les tortues qui viennent y brouter, nous avons identifié quatre individus de deux espèces différentes : tortue verte et tortue imbriquée. En fin de plongée une petite grotte vous permettra de pénétrer légèrement dans le récif pour observer le spectacle lumineux offert par les rayons solaire traversant le récif par de fines ouvertures.

Um-Hal-Hal

Shaab-Hamdalla Un site à faire absolument quand le vent et les conditions de mer permettront à votre guide de vous y emmener ! C’est un incroyable jardin de corail dur et mou où une abondante vie aquatique diversifiée s’est développée. Deux grands blocs de corail, dont le plateau environnant s’étale en descendant jusqu’à 25 M, s’élèvent jusqu’au ras de la surface. Um Hal Hal n’est pas un très grand site, il sera facilement exploré en une plongée si le courant le permet. Connu pour ses courants forts en raison de son exposition, ce site est considéré par bon nombre de plongeurs comme étant le plus beau récif dans le secteur de Safaga.

Abu Kefan

Abu-Kafan Plateau Sud : La plongée sur le plateau sud se fait du mouillage. Par mer calme, le bateau pourra poser l’amarre sur la patate se trouvant au pied du récif et affleurant la surface. Vous partirez le long du tombant rejoindre le plateau sud dont l’exploration est un véritable enchantement. Entièrement recouvert de coraux, il est le refuge d’une faune abondante ou murènes javanaises, gros mérous et parfois tortues aiment s’y balader. Des abords du plateau délimitant dans 25 mètres d’eau la chute du récif, n’hésitez pas a plonger votre regard dans le bleu : thons, carangues, petits requins pointes blanches, voir même requins gris seront peut être au rendez-vous !!! Attention : seuls les plongeurs expérimentés pourront se permettre d’aller jusqu’à la pointe sud du plateau si le courant le permet. De violents courants descendants de manière pernicieuse risquent de vous faire descendre plus bas que vous ne le souhaitez ou de vous emmener au large !!! Plateau Nord : Le plateau Nord se fait en plongée dérivante si les conditions de mer le permettent. Cette plongée est probablement la plus belle de Safaga, mais aussi la plus difficile !!! Un largage au pied du récif, sur les deux patates remontant dans la zone des 5 mètres, évite de se faire entraîner au large par le courant. Au pied des deux patates servant de point de mise à l’eau, les bancs de poissons cochers, poissons scorpions, gros mérous vous attendent. Le plateau offre un spectacle de branchages massifs de coraux noirs et de multiples gorgones géantes où virevoltent des milliers de demoiselles. Pour les petits consommateurs, la mission sera de remonter le plateau, long de 150 mètres environ, afin d’y atteindre la pointe extrême Nord. Là bas, tout est possible !!! Un regard dans le bleu et vous découvrirez peut être un banc de barracudas mêlés aux grandes carangues, et pour les plus chanceux peut-être du requin gris !!!

Salem Express

Salem-Express Evitez à tout prix de poser vos mains sur l’épave car petit à petit, un humus se dépose sur la tôle permettant au corail de venir s’y fixer par la suite. Chaque main posée sur l’épave freine donc considérablement la concrétion !!! Le Salem Express, baptisé « Fred Scamaroni » lors de son lancement, connu une fin tragique qui restera pour longtemps encore dans les mémoires de dizaines de familles Egyptiennes. Racheté par le gouvernement Egyptien, il assurait en 1991 la liaison Port Djedda (Arabie Saoudite) – Port Safaga (Egypte) et principalement pour les pèlerins se rendant à La Mecque. Le 16 décembre 1991, alors qu’il était sur le point d’arriver à Safaga, ce dernier heurta un récif. L’impact du choc fit s’ouvrir la porte avant et le bateau coula en 20 minutes. A son bord, 650 passagers dont 72 membres d’équipage et 578 passagers. Cette tragédie coûta officiellement la vie à 470 personnes. Seuls 180 de la totalité des passagers survécurent. Pour des raisons d’ordre religieux, l’épave est considérée comme une sépulture. Par respect, l’entrée à l’intérieur de l’épave est complètement interdite. L’épave repose sur un fond de 30 mètres et remonte dans 10 mètres d’eau. Elle mesure 115 mètres de long et est couchée sur le flanc tribord. C’est sur cette partie que sont généralement posés les mouillages. Il est vivement conseillé de commencer l’exploration par la poupe avec ses hélices et son safran qui repose sur un fond de 26 mètres. La taille des éponges tubulaires s’y agrippant est très impressionnante compte tenu de l’âge de l’épave. La coque n’a que peu d’intérêt, mieux vaut longer ensuite le pont pour atteindre la proue. Sur le chemin : bittes d’amarrage et treuils, le restaurant que l’on peut apercevoir par une porte, les deux cheminées portant chacune la lettre « S » et le poste de vigie suivi de la cabine de pilotage. Au fond, les canots de sauvetage ainsi que tout un amas de tôles sur lesquelles un banc de Lutjanus Kasmira (lutjans – vivaneaux à raies blues) se plaît à rester. Arrivé au niveau de la proue, il ne reste plus qu’à remonter la coque dans 18 mètres d’eau. C’est là que se situe l’impact. On peut y voir l’ouverture de la grande porte ainsi que l’ancre encore à poste. Pour terminer la plongée, il suffit de remonter le flanc bâbord le long des coursives. Peut être aurez vous la chance de rencontrer la concierge du Salem, une murène javanaise de belle taille et pour les yeux affûtés, du poisson crocodile !
PLONGÉE EN MER ROUGE
L’une des meilleures destinations de plongée sous-marine de du monde

Longue de 2250 kms et large de 300 kms en moyenne, de notoriété mondiale, La Mer Rouge représente une des zones de plongée sous-marine les plus réputées au monde.

Une eau crystalline qui varie entre 20 et 30 °C tout au long de l’année, plus de 1000 espèces de poissons dont 10% sont endémiques, un extraordinaire développement des récifs coralliens,des épaves hors norme, une diversité des sites et des conditions de plongée… autant d’éléments qui en font la destination de plongée idéale pour tous les amoureux du monde de silence.

Red Sea Diving